Bannière

Heure à Mayotte

Dimanche
13:28

Bilan à la trêve (6) - PH NORD : Missile rouge et le FC Labattoir toujours talonnées par l'équipe réserve du FCM

FC Mtsapéré 2 - Saison 2015

Suite de notre point sur les championnats de football à la trêve avec la poule nord de la promotion honneur (ph). Avec deux montées et quatre descentes, les championnats ph et dht sont probablement les plus difficiles à jouer de l'île.

C'est le genre de championnat où il y a de la bagarre à tous les niveaux. En effet avec un tiers des équipes qui descendront à la fin, il ne faut surtout pas se louper en début de saison sous peine de se retrouver condamné rapidement. C'est le cas cette saison des équipes suivantes : le FC Shingabwé (10ème), le FC Chiconi 2 (11ème) et et l'Étoile de Hapandzo (12ème). Ces trois formations ont déjà 7 points de retard au moins sur le premier non relégable. Un gouffre. De son côté, Mtsanga 2000, qui est classée 9ème et donc premier relégable n'a 'que' 3 points de retard sur le 8ème. Autre point d'espérance pour Mtsangadoua, la lutte pour ne pas occuper cette dernière place synonyme de descente devrait concerner 6 équipes, du 4ème, le RC Barakani qui possède 29 points, au 9ème, Mtsanga 2000 (23 points). Par conséquent vous l'aurez compris, la montée devrait se jouer entre les 3 équipes restantes.

La réserve du FC Mtsapéré maintient un peu de suspens pour la montée

Contrairement à la saison dernière où les deux premiers avaient fini avec 9 points d'avance sur le 3ème et 14 sur le 4ème, il semble qu'il y ait jusqu'à ce jour encore un peu de suspens pour la montée. Ainsi sans le FC Mtsapéré 2, le leader Missile rouge et son dauphin, le FC Labattoir, seraient pratiquement assurés de monter en dht à la fin de la saison. Mais avec seulement 3 points de retard sur Labattoir, les mtsapérois peuvent encore se mêler à la lutte. Cependant, il ne faudra pas se laisser décrocher sous peine de se retrouver avec une fin de championnat sans objectif et sans saveur. Car dans ce cas de figure conjugué au fait qu'ils ont déjà assez d'avance sur la zone rouge ils n'auraient plus rien à jouer avant la fin de la saison. On rappelle en plus que les équipes réserves ne disputent ni la coupe de Mayotte ni la coupe de France. La fin de saison s'annoncerait décidément longue très très longue.




Article précédent
Bilan à la trêve (5) - PL C : L'Olympique de Miréréni leader en championnat et invaincu en coupes
Article suivant
Bilan à la trêve (7) - PH SUD : L'AJ Kani-kéli leader d'un championnat très homogène